Jusqu'où ira-t-elle pour tenter de justifier un parachutage ?

89% des français dénoncent leur défiance à l'égard des personnages politiques mais certains préfèrent préserver leur surdité plutôt que de remettre en cause leurs pratiques politiciennes.

N.Kosciusko-Morizet, récemment parachutée à Paris dans notre circonscription, tente d'adoucir son image pour mieux entretenir ses ambitions. 

Qui peut oublier qu'elle s'est opposée toute la primaire à François Fillon? 

Qui peut oublier qu'elle a apporté son soutien pour le second tour à Alain Juppé? 

Qui peut oublier que son investiture parisienne a déclenché de vives réactions négatives parmi les électeurs et dans son propre parti politique?

Une semaine après son parachutage, sa communication ne traite que de la forme alors qu'il y a débat au fond.

Occuper l'espace médiatique par une communication facile ne la rendra pas plus légitime.

C'est pourquoi face à ces agissements, ma candidature est aujourd'hui plus que jamais motivée, afin de redonner toute la confiance que devraient susciter nos élus. Ma candidature sera fondée sur la confiance et l'application des engagements que j'aurais pris devant vous