Frappée par l’expérience de JC Fromantin à Neuilly sur Seine en 2008 qui s’engage contre un candidat parachuté, je me situe dans ses pas pour démontrer que :

  • Les français peuvent provoquer par leur vote un renouvellement de la vie politique en dehors des partis politiciens traditionnels
  • Les français refusent désormais les parachutages, la professionnalisation des fonctions politiques et choisissent des représentants ancrés dans la vie réelle des territoires.
  • Les français valorisent les compétences et les responsabilités notamment associatives pour insuffler un renouveau.

Pourquoi 577 Les Indépendants ?


Juin 2016


J'ai présenté un acte de candidature sur le site des 577Les Indépendants dès juin 2016.

 

J'ai été investie dans la deuxième circonscription parisienne après avoir rassemblé 100 soutiens d'électeurs de cette circonscription et 4000 euros de promesse de dons.

Merci à tous!

Acte de Candidature de Delphine BENIN

 

47 ans | Mariée, 2 enfants
Je pose acte de candidature pour être candidate aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017 et participer à l’initiative « 577 Les Indépendants».

 

Trois raisons principales motivent ma candidature :
Tout d’abord, mon parcours professionnel me permet de travailler sur des dossiers aux enjeux européens et français.
J’ai débuté ma carrière comme avocat d’affaires à Bruxelles au cœur des institutions européennes puis à Paris et à Londres.
J’ai exercé en qualité d’enseignant-chercheur dans une école de commerce de premier rang.
J’ai aussi été auto-entrepreneure et presté des missions de conseils stratégiques.
Toutes ces expériences professionnelles m’ont amenée à côtoyer des géographies et des modes de pensées qui dépassent les clivages politiques français gauche/droite.

Mon engagement associatif me donne légitimité pour représenter les enjeux de mes concitoyens de la 2ème circonscription de Paris.
Présidente de l’Association Indépendante des Parents d’élèves d’un grand lycée du 5ème arrondissement, je suis soucieuse d’organiser une communauté conviviale de parents rassemblés par un projet pédagogique d’excellence et d’ouverture à des enfants moins favorisés.

 

Enfin, je partage l’enthousiasme et l’élan de Jean-Christophe Fromantin pour une offre politique renouvelée. Sans ambition de « faire une carrière politique », je suis préoccupée par le fait de redonner la parole aux territoires français et en particulier celui de la deuxième circonscription de Paris.

 

 


Décembre 2016


   

Communiqué de presse 577 diffusé le 13 décembre 2016

après l'investiture de Delphine Benin

 

 Une présidente d’Association Indépendante de parents d’élèves s’engage

 

Delphine BENIN est candidate dans la 2ème circonscription de Paris avec 577 Les Indépendants.

Ancienne avocate d’affaires à Bruxelles, Paris et Londres, Delphine BENIN a également été enseignante-chercheuse dans une école de commerce de premier rang. Maman de deux enfants, Delphine BENIN préside aujourd’hui l’Association Indépendante des parents d’élèves d’un grand lycée du 5ème arrondissement. Depuis l’avancée des extrêmes encore confirmée lors des résultats du premier tour des élections régionales de 2015 et depuis les attentats terroristes sur le sol français, Delphine BENIN a réalisé qu’un sursaut démocratique était nécessaire pour sortir le pays de l’impasse.

La question posée par le député-maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe FROMANTIN, « 2017, et si c’était vous?», résonne depuis un an dans l’esprit de Delphine BENIN qui a décidé au printemps de se porter candidate dans la 2ème circonscription de Paris. « 577 pour la France est une réponse libre, optimiste et indépendante qui propose une offre politique renouvelée » affirme-t-elle. « 577 pour la France promeut des candidats, qui ont fait la preuve d’une action légitime dans leur territoire et qui sont armés d’une expérience professionnelle concrète » renchérit-elle.

« Je veux redonner la parole à mes concitoyens »

Lors de ses déplacements dans la 2ème circonscription de Paris, Delphine BENIN explique à ses concitoyens que « les élections législatives offrent une occasion unique de créer un contre-pouvoir libre et indépendant dont notre démocratie a besoin ». « Elisons des non-affiliés à l’Assemblée nationale » s’exclame-t-elle ! En tant que présidente d’une Association Indépendante de parents d’élèves rassemblant plus de trois cents familles, Delphine BENIN a acquis une légitimité sur le terrain pour représenter les enjeux de ses concitoyens à l’Assemblée nationale. Forte de cette expérience, elle axe sa campagne sur deux points : améliorer la coordination entre les actions de la Mairie de Paris et celles de la région Ile-de-France (une circulation fluide, une qualité de l’air, une liberté d’entreprendre…) ; lutter contre l’appropriation de la vie locale parisienne par des acteurs « comme les grandes sociétés foncières qui ont désormais acquis 10% de notre parc immobilier local pour y louer des meublés » conclut-elle.